Où est les données?

Il y a de nombreuses lacunes dans les données sur le handicap collectées et accessibles au public au Canada. La fiabilité des données est difficile à trouver dans des domaines tels que:

  • Combien sont-ils les Canadiens qui vivent dans une situation du handicap
  • Combien sont-ils les dépenses gouvernemental aux services pour personnes handicapées
  • Combien de Canadiens sont-ils sur des listes d’attente pour recevoir des services et supports

Comment les gouvernements peuvent bien structurer les systèmes de soutien ou de faire des dépenses judicieuses si elles n’ont pas cette information? Mieux données est nécessaire pour assurer que les Canadiens qui ont besoin de soutien et de services sont en mesure de les obtenir. C’est pourquoi CCC exige une meilleure collecte de données.

Quelles sont les données disponibles?

Au début de 2014, nous avons examiné les données qu’elles étaient disponibles pour le secteur de développement (une seule partie de l’ensemble du système de soutien aux personnes handicapées). Plus précisément, nous avons essayé de recueillir des données sur la prévalence de l’incapacité intellectuelle, les dépenses aux soutiens et services, et les numéros sur la liste d’attente. Vous pouvez consulter nos résultats en cliquant sur la table de données ci-dessous.

DataTable

Vous remarquerez beaucoup d’informations n’est pas disponible, et les données que nous avons trouvé n’est pas très fiable. Cela est typique sur l’état de la collecte de données en ce qui concerne l’ensemble des mesures de soutien au Canada.

CCC se connecte avec les organismes canadiens de collecte de données de plaider pour l’amélioration de la collecte de données et l’accès public à l’information. Cela nous permettra d’évaluer quels sont les besoins, combien est dépensé pour répondre aux besoins, et où il y a des lacunes. Nous pouvons alors commencer à chercher des moyens de combler ces lacunes.

Pourquoi les données fiables sur le handicap au Canada ne sont pas disponibles?

  • Il ne existe aucune législation territoriale / national ou provincial pour assurer ces données sont collectées.
  • Il n’y a pas de mécanismes nationaux ou provinciaux / territoriaux en place pour recueillir des données fiables.
  • supports financés par le gouvernement sont livrés et contrôlés par divers ministères (ce est à dire la santé, soins de longue durée, des services sociaux, de l’éducation). Chaque recueille différents types de données. Malheureusement, il ne est pas nécessaire pour les ministères de partager des informations ou de publier des données sur des supports collectifs concernant l’incapacité intellectuelle.
  • Tous les supports ne sont pas livrés par des programmes financés par le gouvernement. Organismes de bienfaisance et organismes privés offrent également des supports. En conséquence, obtenir des chiffres combinant les dépenses et la demande de tous ces fournisseurs est difficile.
  • Les chiffres varient en fonction de la définition du handicap. Les définitions varient par province / territoire et entre les organismes qui offrent les services. Sans une norme ou une définition nationale, nous ne pouvons pas attendre que les données soient comparables partout.